Conseils d’habillement

Un bon équipement vestimentaire est indispensable pour profiter au mieux de chaque session. Au mieux, vous pouvez attrapper un gros rhume, ou écourter une session a cause du froid. Au pire, vous pouvez très mal finir si les températures sont basses.

Une seule règle de base à retenir: on a jamais trop chaud.

Le bon équipement pour les bonnes conditions

S’il est rarement utile de porter une combinaison intégrale d’hiver en plein été, ou complètement inconscient d’aller naviguer en short en plein mois de février, il faut quand même garder à l’esprit qu’une combinaison peut devenir un équipement de survie en cas de problème. Même par un grand beau jour d’été, si on casse le pied de mat, le wish, ou qu’on se blesse, on peut rapidement dériver au large. Et la, on parle d’heures ou de minutes avant l’hypothermie. Donc, naviguer en boardshort parcequ’il fait chaud, pourquoi pas, mais garder à l’esprit qu’il vaut mieux être en bonne santé que bronzé.

On peut quand même essayer de se baser sur des règles simples pour choisir comment s’équiper quand on va à l’eau

Température de l’air Type d’équipement
Supérieure à 30 degrés Léger
Entre 20 et 30 degrés Mi-saison
Entre 10 et 20 degrés Hiver
Entre 0 et 10 degrés Hiver amélioré
Moins de 0 degrés Cosmonaute

A propos du casque : Le casque est obligatoire. Il vous sauve sur une grosse chute, vous tient chaud à la tête, et vous évite les coups de soleil.
Ca c’est pour le conseil officiel. Que personne ou presque ne respecte en permanence. Même nos champions, qui tournent a des vitesses largement au delà de 30 noeuds en permanence, ne le mettent pas. Surement pas assez classe….
Portez le au moins quand il fait froid (on perd énormément de chaleur par la tête), ou quand vous sentez que les conditions deviennent difficiles. Par défaut, les types d’équipement ci-dessous partent du principe que vous portez le précieux casque sur la tête.

Equipement léger

Il fait beau, chaud, il faut presque se jeter dans la flotte tous les trois bords pour se rafraîchir. Dans ces conditions, c’est open bar.

Boardshort ou bikini seuls, ou avec un top lycra, ou avec un top néoprène, c’est suffisant. Gaffe aux coups de soleil, pensez à la crème indice 50, voire lunettes de soleil (la réverbération sur l’eau…)

Equipement mi-saison

La combinaison à utiliser va varier, selon le moment de la journée ou la force du vent. Un shorty, ou une combinaison manches courtes, voire une intégrale, au choix.

On peut aussi rajouter un top en lycra (dessus, ou dessous la combi, ça dépend des goûts), ou un top en néoprène léger sous la combi.

Equipement d’hiver

Il fait froid. Les sessions vont raccourcir, et l’onglée peut commencer à être très présente, surtout si le vent est fort. Intégrale hiver (4 mm minimum sur le torse) à manches longues, casque, top néoprène sous la combi, chaussons

Equipement d’hiver amélioré

Plus on approche de zéro, et plus le vent souffle fort, plus la température ressentie va baisser, et plus la perte de chaleur va être rapide. La, il faut vraiment bâcher au maximum. On se fatigue aussi plus vite, alors, si on reste une bonne heure sur l’eau dans ces conditions, c’est déjà bien….

Combi intégrale (5 ou 6 mm sur le torse), cagoule intégrée à la combinaison ou en rajout, top néoprène à l’intérieur de la combi, lycra sur la combi, gilet d’impact (qui coupe aussi le vent et conserve la chaleur mine de rien), chaussons épais, gants (ou moufles, chacun ses goûts)

Il existe aussi des tops chauffants, qu’on peut actionner pendant la navigation, ou des systèmes permettant de souffler de l’air chaud dans des tubes qui iront réchauffer sous la combi.

Equipement cosmonaute

La, on a besoin d’isoler le corps de l’eau et du vent. Il faut que la chaleur reste à l’intérieur de la combinaison. La solution la plus efficace est la combinaison étanche. Contrairement aux combinaisons néoprène classiques, l’eau ne rentre pas, chaque extrémité de la combinaison étant terminée par un soufflet permettant de supprimer les entrées d’eau.

Avec ce genre de combinaison (qui intègre généralement une cagoule), et une paire de chaussons qui remontent sur la cheville, vous ne sentirez la morsure du froid que sur le visage et les mains (à moins d’utiliser aussi des gants, ce qui est une autre solution d’amélioration). Et sous la combinaison, il suffit de mettre un tshirt et un short ou un caleçon).

Un petit inconvénient quand même. Il faut très chaud avec ce genre de combinaison, qui peut rapidement se transformer en sauna. C’est également assez cher, mais pour celui ou celle qui navigue souvent dans le froid, c’est un investissement qui vaut largement la peine.

 

 

 

 

Conseils combinaisons / /