[responsive-menu]

Mat coincé [wtf] : Moment de solitude connu au moins une fois dans sa vie par tout windsurfeur qui a du matos assez récent pour monter un mât en deux parties.
Situation d’emmerdement maximum, survient généralement en fin de session lorsque les autres planchistes ont quitté le spot, ou quand un changement de taille de voile permettra de sauver la session.

Généralement, on reconnait un mât coincé aux personnes qui l’entourent (entre deux et vingt-huit), tous avec un wish ou un bon conseil en main pour aider l’infortuné.

Prédateur de mât sans défense....
Echantillon de sable prêt a agresser votre mât sans prévenir. Beware.

Décoincer son mât :

Oubliez les techniques de torture habituelles :

– Mât accroché à un arbre et a un camion qui patine
– Se mettre a huit gros bras pour tourner moitié moitié de chaque côté
– Un wish de chaque côté pour tourner avec un bras de levier (encore que celle la… elle marche)
– Accrocher la base du mat à un point fixe et faire tourner le haut avec une sangle à cliquet
– Produits chimiques ou liquides divers, comme le WD40, coca, eau bouillante, acide, pastis, whisky, je m’égare….

LA bonne méthode!

Mettre une paire de chaussons de planche, de chaussures, ou à défaut, de slaps.
Retourner le mat tête en bas, et coincer la tête entre ses pieds.
Saisir fermement le mât à deux mains à hauteur d’épaules (si tu fais deux mètres trente et que ton mât est un 340, saisit le fermement sous la jonction des deux parties…)
Secouer le mât dans tous les sens avec vigueur, d’avant en arriere et de droite à gauche. Le faire tourner un peu sur lui même pour changer plus facilement le sens de secouage.
Le sable et l’eau contenus dans la jonction vont d’écouler le long du mat.
Il ne reste plus qu’à séparer les deux parties avec tendresse.

Quelques précisions :

Il peut-être nécessaire de secouer et tourner plusieurs fois en cas de résistance.

Si le mat est coincé et sec depuis un long moment, laissez le tremper dans l’eau quelques minutes avant le secouage.

Pour les mâts dont le manchon est inversé (fixé sur la partie haute), coincez plutôt la base du mat entre vos pieds.

La meilleure solution (pour ceux qui prennent le temps avant de se jeter à l’eau…) reste encore de mettre un tour de scotch sur la jonction du mât avant de gréer.

Une autre solution, qui semble également bien fonctionner, est d’adopter la méthode du champion du monde de la plage : gréer sa voile et ne pas se mettre à l’eau pour commenter la session des autres. Zéro mât bloqué garanti!