[responsive-menu]

Un an, une session SUP ou planche par jour. Un défi un peu dingue que s’est lancé un ami, Guillaume (plus connu sous le pseudo de Lomic), qui vit du côté de la Bretagne. Aller dans l’eau avec autant de régularité, ça mérite bien quelques questions… Et pour ceux qui vivent dans une grotte depuis plus d’un an, le site de son défi, c’est par la que ça se passe : www.365sessions.fr

WINDBASE : Pourquoi avoir décidé de s’infliger un tel supplice ???

LOMIC : Pour le fun, parce que j’aime aller à l’eau, parce que j’aime les challenges.

WINDBASE : Peux tu nous ré expliquer en quoi consistait exactement le défi, et quels moyens avais tu début 2011 pour le réaliser?

LOMIC : Sortir une fois par jour, en SUP ou en Windsurf, et totaliser 365 sessions au 31/12/11. Je disposais de mon quiver de l’époque, avec de quoi nav en windsurf par tous les temps et un SUP pour la pétole.

WINDBASE : Combien d’heures sur l’eau et de km parcourus sur l’eau pendant cette année au total…?

LOMIC : 18 jours et 16h en gros, et je ne mets que le temps passé sur l’eau, je coupe toutes les pauses et l’avant-après sous GPSAR ;), un peu de moins de 6500km dont 840km en SUP

WINDBASE : Parle nous de ta préparation et de ton suivi physique, psychologique, affectif, moral, bref, comment as-tu fait pour ne pas tomber en dépression ou chopper une gastro qui t’aurai empêché de faire la session du jour?

LOMIC : Aucune préparation, je naviguais déjà beaucoup avant le défi. Suivi psychologique ? Mais ce défi c’était ma bulle d’air quotidienne ! C’est lui mon soutien psychologique:D Pour la gastro j’ai eu du bol, pas de virus cette année à part un bon rhume grippeux juste avant Noël, c’est passé à coup de paracétamol et de vitamine C.

WINDBASE : Pour réussir un tel défi, est il possible de ne pas faire de sup (147 sorties en sup aujourd’hui) ou du moins d’en faire moins ?

LOMIC : Avec une année plus ventée il peut y avoir moins de SUP mais mon home-spot est un peu abrité et la région n’est pas la plus ventée de France, mais je suis prêt à refaire le défi en version 100% windsurf, tu me payes un baraque et le matos pour vivre à Maui en 2012 ? ^^

Lomic 365 Sessions

WINDBASE : Ne regrettes tu pas les sorties trop courtes qui n’étaient que là par obligation du défi ? Ou autrement dit, si tu n’avais pas eu ce défi, combien de sorties auraient été manquantes à ton palmarès de l’année ?

LOMIC : Je dirais que dans la plupart des cas, si j’ai trainé les pieds pour bouger de chez moi et aller faire ma session (genre il fait froid, il pleut et y’a pas de vent), à chaque fois que je montais sur le SUP, la motivation revenait toute seule. Bon pour les sessions wind j’ai pas eu trop besoin de me botter les fesses ^^.

WINDBASE : As tu reporté des session a cause d’un empêchement?

LOMIC : Décalé dans la journée, au point même de sortir de nuit, oui, souvent, mais soit par mauvaise organisation ou erreur météo genre j’ai attendu du vent promis toute la journée et il n’est pas venu.

WINDBASE : As tu pris des risques juste parce qu’il fallait naviguer tous les jours ?

LOMIC : Non aucun.

WINDBASE : Combien de temps as-tu passé a nous fournir des comptes rendus?

LOMIC : Pfffff je préfère même pas y penser, enfin plus que le compte-rendu en lui-même, ce sont les photos et très très loin devant les vidéos qui m’ont le plus pris de temps, j’ai du tester 10 logiciels de montage, et même celui que j’utilise actuellement passe son temps à bugguer, j’ai pas de bol avec ce genre de soft je crois ^^.

WINDBASE : Quelle a été ta meilleure session, et la plus mauvaise?

LOMIC : Meilleure session, pas évident, y’en a eu tellement que j’ai tendance à me rappeler de la meilleure du mois, mais si je devais en chercher de mémoire, je dirais le 28/03 à PLN, en Warp 5,7 et Warp Speed, dans un 20-25nds tranquille, je me suis régalé, sinon une superbe session à St Pabu le 22/04, tout était réuni, plein plein de monde à l’eau, les potes montés en nombre du finistère sud, les brestois en force, un plan d’eau royal, des couleurs à tomber raide et un vent très sympa et qui a tenu le coup, une véritable gavade. La plus mauvaise ? Sans doute une session récente en windsurf, quand c’était un véritable chantier, en Xwave que je n’arrivais pas à bien exploiter en 5,4m², l’aileron qui passait sa vie à décrocher, spin-out tout le temps, pas de cap, aucune tenue à l’abattée, m’a bien fait chier…

Lomic 365 Sessions

 WINDBASE : Comment ton entourage a-t-il vécu ton défi?

LOMIC : Scepticisme, incompréhension pour certains, mais bon je pense que c’est pareil pour tous les planchous, l’entourage c’est souvent : « mais y’a pas que la planche à voile dans la vie ! » hé ben p’têt pas mais c’est une passion qui est violemment forte quand même, ce qui n’est pas toujours facile à appréhender pour quelqu’un qui n’est pas concerné.

WINDBASE : As-tu progressé sur les réglages, le stockage du matos, le flair de la carotte..

LOMIC : Les réglages oui, je grée ma 8m les yeux fermés (faut dire avec 135 sessions sur le défi…), la 7m pareil, je me pose plus trop de questions en fait (mais je devrais peut-être) sur le matos qui est beaucoup sorti. Pour le stockage du matos j’ai plutôt régressé, le plus utilisé reste à poste dans le camion, plus ou moins sec, pas top top mais je pense refaire l’aménagement du camion pour optimiser tout ça. Le flair de la carotte ? Non toujours pas, j’en ai pris quelques unes cette année et ça sera sans doute pareil l’an prochain. Par contre je flaire mieux le vent aussi, bien des fois où en regardant le plan d’eau je me serais dit avant « ça planera jamais » et maintenant, je sais que si je vais un peu plus dans ce coin, ou si je m’éloigne par là, je trouverai de l’air. J’ai beaucoup pratiqué mon home-spot cet année, j’y avais déjà accumulé pas mal de sessions les années précédentes mais là j’atteins le niveau kung-fu ^^

WINDBASE : Coté navigation, après toutes ces sessions sur une seule année par tous les temps, tu vas pouvoir t’aligner sur un départ de slalom PWA?

LOMIC : Ben je navigue vraiment pas dans des conditions PWA, ma session standard c’est pétole-molle 10-12nds, juste ce qu’il faut pour planer à la cool en 8m + planche de slalom light, et la moitié voire plus du temps à caper pour gagner au vent de que je perds sur quelques abattées. Par contre j’ai bien progressé, notamment dans les jibes et je pense qu’à mon prochain slalom je ferai moins de la m… que les précédents, mais je ne suis toujours pas rapide donc je me battrai pas pour les belles places, mon objectif serait plutôt de pas louper le départ, de bien gérer mes jibes pour pas m’arrêter, et de pas me faire coincer aux bouées.

Lomic 365 Sessions

WINDBASE : Des regrets sur cette année, des choses que tu aurais fait différemment (matos, spots, horaire, choix sup / windsurf) ?

LOMIC : Mon seul regret c’est qu’il y aie si peu souvent du vent sur mon home spot, quand je dis du vent, c’est 15nds quoi, en windsurf, j’ai fait 135 sessions en 8m² et une en 9,6 (prêt), sur 212 ! et encore j’ai pas plus gros que 8m² mais si j’avais eu 9m elle aurait bien fait 60 sessions mini, vu mon poids plume, c’est mauvais signe pour le vent. Le fait que ce soit une baie au 3/4 fermée et en retrait de la côte n’aide pas le vent à y rentrer correctement, et y’a souvent moyen d’aller chercher un vent plus consistant un peu plus loin, mais ça signifie 25-30min de camion pour y aller, tous les jours, ça prend du temps et ça consomme du gasoil. Comme je ne gagnais pas ma vie en naviguant, ça n’était pas possible tous les jours, du coup c’était direction le home-spot à 2min de la maison.

WINDBASE : Pour chacune de tes stats : satisfaction ou déception ? (relevé de vent, matos utilisé, spots, perf…)

LOMIC : Relevé de vent : je dirais pas déception, l’année n’est pas mauvaise du tout, mais comme dit plus haut, j’aurais aimé avoir plus de vent, frustration serait adéquat. Matos utilisé : satisfaction complète :). Spots : voir ci-dessus, le home-spot c’est bien, mais pouvoir aller chercher de meilleures conditions ailleurs, c’est mieux, ce qui n’empêche pas le home-spot d’être souvent très bon, mais souvent aussi en allant un peu plus loin on met 1m² de moins et le flotteur d’en dessous. Perfs : pour la Vmax c’est assez mauvais, mais peu de sessions sur du plat, donc côté Vmax sur le home-spot je suis assez content car ça a bien progressé, j’ai hâte de mettre à profit tout ça sur du plat, en ayant un peu de temps pour m’y habituer.

WINDBASE : Parlons des sponsors et des partenaires, ceux qui t’ont soutenu ont-ils été réceptifs dès le début à tes demandes par rapport a ton défi?

LOMIC : Je dois avouer que j’ai été à la pêche au petit bonheur et j’ai été très agréablement surpris par leur réceptivité, entre le prêt de matos gratuit (AHD, Nah Skwell) et les cadeaux (Atan, FlyMount, Gong), j’ai trouvé en face de moi des hommes et des femmes à qui le défi parlait et qui ont souhaité s’y associer dans la mesure de leurs possibilités et je les en remercie.

WINDBASE : A ton avis, pourquoi « si peu » de marques t’ont suivi dans ce projet? C’était pourtant une excellente occasion de démontrer la longévité des produits?

LOMIC : Je ne sais pas vraiment, je me dis que mon défi sort des sentiers battus et du circuit « commercial » habituel marque-distributeur-shop-coureurs-compets-résultats, et puis je sortais de nulle part aussi, c’était légitime de ne pas y croire et de ne pas parier sur moi. Dommage, j’ai le sentiment d’avoir fait quelque chose de plus qu’une saison de compet et d’avoir été aussi bien plus visible que la horde de coureurs plus ou moins sponsorisés . Pour la longévité des produits, hélas je crois que la plupart des marques s’en fichent, les pratiquants les plus pros ou passionnés aussi car ils font tourner le matos tous les ans et ne font pas forcément suffisamment de sorties avec pour toucher les limites de la durée de vie du matos. Ca n’intéresse que les lambdas comme toi et moi qui n’achètent pas en calculant le prix de revente à l’automne mais qui espère trouver « LA » voile pour telle plage d’utilisation et qu’elle dure ensuite le plus longtemps possible avant de devoir la remplacer.

WINDBASE : Ton impression sur la taktik? Cette planche est méconnue….

LOMIC : Oui, je ne sais pas pourquoi elle ne fait pas plus parler d’elle, mais je ne connais pas les chiffres des ventes, comme ça je dirais qu’elle n’a pas trouvé son public, pourtant l’idée est bonne. Perso je dirais (mais Burns dira p’têt que je raconte des conneries) que le concept c’est de retrouver les atouts des planches à dérive genre MOD, sans embarquer la complexité qui pouvait aller avec. Mais peut-être que pour les afficionnados du genre, ces détails manquent, et pour les non-afficionnados elle rebute par ses dimensions ? En tout cas j’ai pris du plaisir à naviguer avec et ce qui a joué en sa défaveur pour sortir plus souvent tient à plusieurs paramètres. En premier lieu la concurrence avec le SUP dans le défi, quand le vent était sous les 10nds, j’avais tendance à sortir direct en SUP, car c’est rapide, y’a pas de voile à gréer et ça fait du bien de faire un peu de sport de temps en temps (et aussi parce que je voulais m’entraîner en SUP). En deuxième son encombrement, je devais la charger dans le camion car sur les barres de toit ça passait difficilement (et peur de la faire tomber car les manipulations, notamment du fait de son épaisseur, ne sont pas aisées), mais le camion n’étant pas assez long derrière pour la rentrer, il fallait passer le nez au dessus des sièges (j’avais fait un support pour), mais en gros pour la charger seul il fallait réussir à la porter par l’arrière et lever le nez jusqu’au dessus des sièges ! Sans SUP et sans souci de chargement elle serait sortie bien plus souvent. Et puis avec une voile adaptée aussi, « porter » la Warp F2009 8m² dans 5nds de vent, c’est vite lourd 🙂 pas vraiment son programme non plus.

WINDBASE : Tes stats de casse de matos?

LOMIC : 2 wishbones, un pied de mât (tendon), quelques bouts de harnais (usure), un aileron (talon décollé), une ou deux lattes, des broutilles.

WINDBASE : Si tu ne devais avoir qu’une planche et voile en 2012 ce serai quoi ?

LOMIC : Si la question est : « ça serait quoi dans ton quiver actuel », je répondrais : RRD Firerace 120 et North Sails Warp F2009 8m². Si la question porte sur mon quiver rêvé, ça serait peut-être une RRD X-Fire 122, et une NS Warp F2010 8m².

WINDBASE : Quels souvenirs gardes tu de ton séjour a Port la Nouvelle (NDW : Un pur produit Breton habitué a la pétole qui décide de visiter le pays du vent fort…)?

LOMIC : Rhaaaa trop court ! La tram n’a pas soufflé aussi longtemps que prévu et je n’ai fait que 2 sessions à PLN et une à Gruissan (ok ça revient un peu au même), plus une à la Nautique pour des questions de timing. Et parmi les 2 sessions à PLN, une session dans des conditions que je rencontre une fois tous les 10 ans (genre 45nds de vent dans les claques) pas habitué du tout ;). Mais vraiment ravi de découvrir enfin ces spots et de rencontrer plein de sudistes croisés à longueur d’année sur les forums 😉

WINDBASE : L’an prochain année bissextile, 366?

LOMIC : OK mais avec des sponsors qui me filent du blé pour vivre décemment sans bosser à côté ! (et du coup avoir vraiment du temps pour nav, pour aller chercher les conditions, et le blé pour payer le gasoil qui va avec)

WINDBASE : Raconte nous la dernière session 2011. T’as versé ta larme?

LOMIC : Non mais c’était bien sympa car plein de potes sont venus me féliciter, voire naviguer avec moi, on a bien arrosé tout ça au cidre, j’étais plus très clair sur l’eau après, j’ai même eu droit à la douche au champagne, la classe ^^

Lomic 365 Sessions

WINDBASE : Quel défi pour l’année prochaine ?

LOMIC : Finir les 366 chantiers qui me restent dans la maison ? Mais côté windsurf et sports d’eau, y’aura des mini-challenges, comme je faisais les années précédentes. Mais sans doute rien avec la même envergure qu’en 2011, à moins que… cf la question sur l’année bissextile;)

WINDBASE : Au final ton défi n’aura Pas réduit ta passion ?

LOMIC : Non au contraire ^^

WINDBASE : Il va faire quoi Lomic le 01/01/12?

LOMIC : Ca dépendra de la nuit du 31/12/11 au 01/01/12… ^^ mais y’a du vent d’annoncé, donc à moins que la nuit soit vraiment longue, j’irai nav avec les copains pour bien démarrer 2012 !

WINDBASE : Bon sérieusement tu nous as pipoté combien de fois??

LOMIC : Sur le fait d’être sorti ? ZERO ^^. Sur le fait d’avoir pris du plaisir ? ZERO (mais je suis légèrement maso). Vraiment je vois pas 😉

WINDBASE : Le fait d’être tous les jours à l’eau dans des conditions parfois difficiles, y à t-il des incidences positives ou négatives sur ta libido .

LOMIC : Joker ^^

WINDBASE : L’année prochaine, tu trouves encore une excuse pour ne pas de faire de forward ou tu mets carrément au poney?

LOMIC : Ahhh si mon home spot était Kanaha… Je passerai mes sessions à tenter le forward. Mais les vagues c’est 30min de route mini pour des vagues qui marchent 2 fois par an, ou 45-60min pour des vagues qui fonctionnent dès qu’il y a un peu de houle (par contre pour la combinaison vague+vent… heureusement que Burns a inventé le Sea Lion ^^ ), bref pas le home spot adapté du tout !